Résumé du chapitre 6 –« La boîte à merveilles »

 


   ---------------  Résumé du chapitre 6  --------------


Sidi Mohamed il décrit les préparatifs à Achoura dans le Msid qui était préparé par le Fqih. En commençant par un nettoyage avec la balayette, puis peindre le mur avec la chaux. Sidi Mohamed, fier d’être nommé le chef de frotteurs lavait le sol avec ses collègues qui étaient tous très heureux. Le soir, l’enfant seul dit à sa famille qu’il était indispensable aux préparatifs.

Le lendemain Lalla zoubida demanda à son fils de ne pas aller à l’école afin d’acheter de nouveaux vêtements à la Kissaria. Elle lui expliquait qu’il allait porter une djellaba blanche, une babouche fabriqué par Moulay Larbi, un gilet et une sacoche brodée. Très satisfait de la déclaration de sa mère, Sidi Mohamed commença encore à rêver. Il pardonna tout le monde, même ses pires ennemis Zineb et son chat jusqu’à sa mère vint le réveiller par des insultes.

Avant d’aller à la Kissaria, Lalla Rahma demanda à lalla zoubida de vérifier les prix du tissu, et Lalla kenza voulais acheter quelques renouveler le stock de ses habits et envoya l’argent via Sidi Mohamed. En arrivant à Sidi Ahmed Tijani qui était mosquée connues par ses portes bien décorées, ils rencontrèrent une voisine à Lalla aicha et parlèrent de l’histoire de l’arnaque. Le narrateur décrivit le souk et parla des marchands qu’ils qualifiaient de gens extrêmement patients vu les négociations éternelles avec les femmes. Lalla Zoubida, attirée par un gilet commença marchander avec un vendeur et finit par céder directement après qu’il la traita de Cherifa. Ensuite, ils sont allés acheter les habits à Kenza et retournèrent à Dar Chouafa ou Rahma les avait invité chez elle. Sidi Mohamed décrivit la chambre de Rahma qui était comme la sienne, Zineb jouait avec son chat et Rahma donnait des compliments à Lalla Zoubida sur les achats. Cependant, Zineb et Sidi Mohmed se disputèrent avec des grimaces.

 Une belle voix chantait dans le quartier, c’était Lalla Khadija selon rahma. On se demandait comment elle avait accepté de se marier avec Oncle Othman qui était un vieux. Mbarka ancienne esclave d’Othman, avait raconté une histoire à Rahma et cette dernière la relate aux voisines. Othman avait hérité une fortune, mais il avait tout dépensé sauf une maison. il fut marié plusieurs fois, mais Lalla Khadija était la seule à l’avoir dominé. Un jour Oncle Othman était au souk et passa des moments drôles avec Salem le nègre marchand de viande ainsi qu’avec un chien errant. Cette histoire, raconté par Rahma avait mis tout le monde en fou rire.

إرسال تعليق

أحدث أقدم
  نمودج  للمعلوميات |معلومات   مفيدة

نموذج الاتصال